• Kaleta
  • SIG
  • Agents
  • Carte
  • Satellite

Banniere Atlas

ATLAS DU POTENTIEL HYDROÉLECTRIQUE DE LA GUINÉE

MISE EN CONTEXTE

Dotée d’un immense potentiel hydroélectrique estimé dans le cadre de l’étude de développement d’un atlas du potentiel hydroélectrique en République de Guinée à plus de 6 000 MW (dont 6 % seulement est exploité), la République de Guinée enregistre un taux d’électrification inférieur à 20 % (atteignant même moins de 5 % en zone rurale). La République de Guinée désire dynamiser la mobilisation de ses ressources hydrauliques disponibles afin de favoriser la croissance économique et réduire le taux de pauvreté tout en diminuant la part des énergies fossiles au profit de la production hydroélectrique. Dans ce contexte, le Gouvernement guinéen a souhaité l’élaboration d’un atlas du potentiel hydroélectrique sur toute l’étendue du territoire national pour l’appuyer dans l’atteinte de ses objectifs de croissance économique et de développement.

Afin d’élaborer un atlas du potentiel hydroélectrique pour l’ensemble de la Guinée, AECOM a mis au point un outil développé en trois phases permettant d’identifier l’ensemble des sites potentiels basé sur des critères de « potentiel naturel » et de puissance supérieure à 1 MW.  La base de données et les outils cartographiques produits dans le cadre de l’étude de développement d’un atlas du potentiel hydroélectrique permettent d’améliorer la qualité et l’accessibilité de l’information concernant les ressources hydroélectriques existantes et potentielles en Guinée.

L’étude de développement d’un atlas du potentiel hydroélectrique de la Guinée (voir Rapports final version française et anglaise) préparée par AECOM en 2017 a permis de recenser près de 200 sites potentiels connus et plus de 100 nouveaux sites potentiels de plus de 1 MW.

À noter que l’atlas n’a pas la prétention d’être exhaustif, certains sites potentiels ont pu ne pas être détectés, et plusieurs sites étudiés de façon sommaire ou même simplement inventoriés pourront voir leur potentiel amélioré et même optimisé lors d’études subséquentes plus détaillées. Il est prévu et souhaité que l’atlas se bonifie avec le temps, en mettant à profit les résultats des études futures liées au développement de la filière hydroélectrique en République de Guinée.

CARTES WEB DE L’ATLAS - cliquez sur les images pour ouvrir les cartes Web interactives

CARTE GÉNÉRALE - possibilité de faire des requêtes

 00 Carte générale

 Carte générale

 

CARTES THÉMATIQUES - tous les sites de l’Atlas

 01 Puissance installée  02 Niveau étude

 Puissance (MW)

 Niveau d'étude

 03 Source information  04 Proximité ligne

 Source d'information

 Proximité d'une ligne de transport existante

 05 Superficie BV  06 Population

 Superficie du bassin versant

 Population à proximité d'un site

 07 Comparaison
 Comparaison des informations

 

CARTES THÉMATIQUES - sites visités avec proposition d’aménagement sommaire 

 08 Cout total  09 Cout kW

 Coût total de l'aménagement

 Coût au kW

 10 Energie 11 Puissance installée 

 Energie annuelle

 Puissance Installée (MW)

 12 LCOE
 Coût énergétique actualisé simplifié (USD/MWh)

Les informations sur le Potentiels solaire en Guinée

REGION PREFECTURE IRRADIATION Kwh/m²/J Nbre Panneau Puissance Panneau
BASSE GUINEE FORECARIAH 4,8    
COYAH 4,8  
DUBREKA 4,8  
BOFFA 4,8  
BOKE 4,8  
FRIA 4,8  
TELEMELE 4,8  
KINDIA 4,8  
VILLE DE CONAKRY 4,8  
MOYENNE GUINEE GAOUAL 4,8    
KOUNDARA 5,5  
DALABA 4,8  
PITA 4,8  
TOUGUE 4,8  
LABE 4,8  
MAMOU 4,8  
KOUBIA 4,8  
LELOOMA 4,8  
MALI 4,8  
HAUTE GUINEE KANKAN 5,5    
FARANAH 5  
DABOLA 4,8  
KOUROUSSA 5  
MANDIANA 5  
KEROUANE 5  
DINGUIRAYE 4,8  
GUINEE FORESTIERE NZEZREKORE 3,8    
GUECKEDOU 3,8  
MACENTA 3,8  
YOMOU 3,8  
LOLA 3,8  
BEYLA 4,8  
KISSIDOUGOU 4,8  

 

PROJETS PRIORITAIRES

  • 4 Micro centrales Hydro : Ce projet concerne les 4 régions naturelles Fôkô (2,5MW), Bagata (1,2MW), Founkéya bankô (4MW) et Lokoua (6MW). L’élaboration des TDR pour les études est en cours. La date prévue pour sa mise en œuvre est 2016-2020.
  • Fomi : Ce projet est un aménagement du barrage à buts multiples de 90 MW en haute Guinée prévue en 2021 - Etude de faisabilité achevée en cours de lancement, négociation du Contrat d’Etudes en cours avec le Consultant et la mobilisation de financement en cours. Taux d’avancement des travaux 2%
  • Réhabilitation des Centrales thermiques de Kaloum 3 et 5 phase2 : Ce projet concerne la remise en état de fonctionnement fiable et durable des Centrales électriques de Kaloum 3 et 5 phase2 prévue en 2017. Recherche de financement auprès de la BID. L’AIS a obtenu l’accord du MEH pour la réhabilitation et l’exploitation des Centrales.
  • Dispatching national : Est un projet en deux phases prévu en 2017. Phase1 (réalisation du dispatching national production et transport) ; Phase2 (réalisation du dispatching régional de Conakry, distribution). Taux d’avancement des travaux 20% avec la BND arrêt des travaux pour non-paiement des factures.
  • Ligne 225KV Maneah-Linsan : Projet de Construction d’une ligne haute tension  pour clôturer la boucle du Guinée et lier le poste de Maneah à celui de Linsan dont les interconnexions partent. Projet au niveau conceptuel.
  • Interconnexion Guinée-Mali (Volet Guinée) : Projet de construction d’une ligne d’interconnexion régionale, l’interconnexion Linsan-Fomi (Interne à la Guinée) a été intégrée et le volet électrification rurale prévue en 2021. Etude de faisabilité et le DAO en cours d’Achèvement avec la BAD. Pour mieux comprendre, cliquer sur ici note technique synthèse.

 

LES AUTRES PROJETS

  • Actualisation du Plan Directeur d’électrification : Projet de 12 mois avec la DNE ; Soutien institutionnel pour dégager les projets prioritaires d'Énergie dans le court, moyen et long terme et avoir un programme de réalisation et les financements(BAD).
  • Cellule PPP au sein du MEH : (2014-2016) Mise en place d'une cellule chargée des IPP au sein du MEH. Elaborer les documents de référence standard sur les PIE avec le consultant Deloitte financement (BM).
  • Élaboration du Programme National d’Électrification Rurale (PNER) à 15 ans : Élaboration d'un rapport global proposant un découpage du territoire Guinéen en Zones d’Electrification Rurale (ZER) à concéder à des Opérateurs Privés d’Électrification Rurale (OPER) avec AGER (2016-2017).
  • Projet de Redressement du Secteur de l'Electricité (PRSE) - Composante 2 : Avec EDG-Veolia (2014-2019)

Réhabilitation d'une partie du réseau de distribution MT/BT de Conakry (Dixinn)

- Fourniture d'équipements et matériels pour améliorer l'exploitation et la maintenance du réseau

- Amélioration de la performance commerciale de l'EDG à travers la mise à jour de la base des données sur la clientèle; la mise à niveau du Système Informatique et la mise à norme des branchements de Kaloum, Matoto et

- Pose des compteurs à prépaiement de nouveaux clients.

  • Projet de Redressement du Secteur de l'Electricité (PRSE) - Composante 3 : Assistance technique au MEH, Suivi-évaluation, et Aide à l'exécution du projet. 2014-2016 avec la BM/UGP  
  • Mise en place d’une structure d’Exploitation et Maintenance de KALETA : Valorisation des actifs de Kaléta avec Restructuration de la Gouvernance du Complexe Kaléta-Souapiti et Levée des fonds propres. ACGP est l’agence d’exécution 2016.
  • Réalisation d’une étude tarifaire et d’un modèle physico-financière : Modélisation des centrales de productions en Guinée avec Identification des tarifs optimaux en 2016.
  • Amaria : Construction d'un barrage sur le Konkouré de 300 MW Hydro d’ici 2022 avec MAPA, Groupe Gounal (Turque) en BOT.
  • Centrale Solaire de Khoumaguély 40 MW: Phase I - Construction d'un poste d’ici 2018 en BOT avec l’Entreprise Solvéo. L’étude tient compte du mouvement de l’Energie dans le réseau pour garantir sa stabilité. Le projet est à 5% de l’avancement.

- Montage financier en cours ;

- TdR (chronogramme) pour arriver ensuite a' un contrat signés par MEH et par l' ACGP. Le Gouvernement guinéen ne s'est pas encore engagé.

  • Souapiti (450 MW) : Construction du nouveau Barrage de Souapiti en 2020 avec CWE (Three Gorges, China), financement avec China Eximbank.
  • Efficacité Energétique-Phase 2 : Programme d'éclairage efficace dans les secteurs résidentiels et des professionnels BT. Programme d'amélioration du facteur de puissance. Programme d'amélioration de l'efficacité énergétique des grands consommateurs. Programme de sensibilisation et de communication. Financement en cours de mobilisation d’ici 2021.
  • Keno : Construction de la Mini centrale à buts multiples de Kéno (7.4 MW) et ligne de transport Keno - Kissidougou – Gueckedou en 2019 avec ONUDI/Fischner comme agence d’exécution. Etude complète et financement à rechercher. Le projet est à 5% de l’avancement.
  • Mini centrales Hydro de Daboya (2.8 MW) : Construction en BOT d'un barrage à but multiple (électricité, irrigation et eau potable) en 2019 avec Hydro China Protocole signé avec l’Entreprise, recherche de financement.
  • Mini centrales Hydro de Kogbédou (44 MW) : Construction en BOT d'un barrage à but multiple (électricité, irrigation) en 2020. Le MOU signé avec Guitter. SA.
  • Mini centrales Hydro de Touba (5 - 10 MW) : Construction en BOT d'un barrage et du réseau pour le connecter au Système Interconnecté en 2018 avec Hydro Escott.  Etude de faisabilité achevée (par TEF) - Hydro Escott a effectué des autres études préparatoires pour la réalisation.
  • Mini centrales Hydro de Zebela (27 MW) : Construction en BOT d'un barrage et du réseau pour le connecter au Système Interconnecté en 2020, Protocole signé avec AGES.
  • CLSG : Construction d'une interconnexion régionale entre la Côte d'Ivoire, Libéria, Sierra Leone et Guinée Construction de 1.303 Km de ligne 225 KV, 135 MW (extensibles à 290 MW). TRANSCO CLSG est l’agence d’exécution. La signature du contrat d'achat d'énergie par les pays est en cours.

 

Rapport annuel d'EDG 2016: Ce rapport se présente en 4 volumes ( Volume1, Volume2, Volume3, Volume4)

SYSTEME DE PRODUCTION
Opérateur Puissance installée (MW) Production annuelle (MWh) en 2016 Production annuelle (MWh) en 2017 Année de mise en service Etat actuel
HYDRAULIQUE
Système Interconnecté Système Samou G. Chutes EDG          27.6       62 131.80     111 586.00   1953 Opérationnel
Donkéa EDG          15.0       34 590.45       51 930.28   1965 Opérationnel
Banéah EDG            5.0            128.90        2 644.51   1969 Opérationnel
Garafiri EDG          75.0     275 522.00     239 647.50   1999 Opérationnel
Kinkon EDG            3.5       13 083.80       12 687.91   1966 Opérationnel
Isolées Tinkisso EDG            1.7         7 936.34        7 902.53   1970 Opérationnel
Loffa EDG            0.2            793.80           423.64   1958 Opérationnel
Samankou EDG            0.4         1 112.81           697.70   1995 Opérationnel
THERMIQUE
Système Interconnecté Kaloum 3 EDG          44.4   0 0 1996 Opérationnel
Kaloum 5 EDG          32.4       21 047.90       56 599.70   2003 Opérationnel
Isolées Capitales régionales Faranah EDG            1.4       12 542.00       18 737.00   2006 Opérationnel
Kankan EDG            2.8   2006 Opérationnel
N'Zérékoré EDG            2.8   2006 Opérationnel
Boké EDG            2.4   2006 Opérationnel
Districts (Boffa,Mandiana,Kérouané et Kouroussa) EDG            4.0   0         504.00   2016 Opérationnel
ACHATS 
HYDRAULIQUE
Système Interconnecté Kaléta CWE        240.0     688 539.60     784 532.70   2016 Opérationnel
THERMIQUE
Système Interconnecté Kaloum1 AON          24.0       98 306.10       99 473.11   2015 Opérationnel
Kaloum2 AON          26.0       73 828.98     103 340.00   2015 Opérationnel
Kipé AON          49.8     167 070.96     181 690.00   2015 Opérationnel
G-Energie K-Energie          50.0     138 201.56       79 790.76   2015 Opérationnel
Isolées  Fria Aluminia Company of Guinea          47.0   0 0 1961 Indisponible
 Boké (Kamsar) Privé            3.2            656.75           764.00   1999 Opérationnel

 

             Les Projets :              

 

La République de Guinée vise à réaliser les trois objectifs de SE4ALL (Volume IA,Volume IB,Volume IBbVolume ICVolume ID, Volume IE, Volume IFVolume II, Volumes IIIA, Volume IIIB d’ici 2030.

  • l’Accès universel aux services énergétiques modernes ;
  • l’amélioration de l’efficacité énergétique ;
  • et l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

Pour soutenir cet effort, le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique en collaboration avec l’ensemble des bailleurs de fonds notamment : la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement, la Banque Africaine de Développement et la Banque Islamique de Développement ont mis en place plusieurs projets dans le cadre de l’amélioration du secteur énergétique guinéen. Ces projets sont :

  • Projet de Réforme du Secteur Energétique (PRSE)
  • Mise en place d’une cellule PPP avec le Consultant DELOITTE
  • Elaboration d’un Prospectus d’Investissement pour l’amélioration et l’Accès à l’Electricité avec le Consultant CASTALLIA ;
  • Elaboration d’un ATLAS des sites hydroélectriques avec le Consultant AECOM ;
  • Elaboration d’un programme de Suivi et évaluation avec le Consultant ECONOLER ;
  • Définition d’une Stratégie de Développement du Potentiel Hydroélectrique en Guinée avec le Consultant TRACTEBEL  dont vous trouverez le rapport complet.
  • La Mise en place d’un Système d’Information Energétique avec le Consultant Innovation Energie Développement (IED).

                                           

Organigramme du Ministère de l'Energie et de l'Hydraulique (MEH)

MHE

 

Le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique

A pour mission l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement du secteur énergétique et de l’eau. Il exerce ses attributions à travers les structures (Directions nationale ou Générale) suivantes :

     La Direction Nationale de l’Energie (DNE)

  • Elaboration et mise en œuvre des stratégies, politiques et programmes énergétiques y compris les Energies renouvelables.
  • Elaboration et contrôle de l’application de la règlementation en matière de l’Energie ;
  • Promotion du potentiel énergétique national (Hydroélectricité et autres) ;

     Electricité de Guinée (EDG)

  • Elle est chargée du service public en matière de production, transport et distribution de l’Energie électrique.

     La Direction nationale de l’Hydraulique (DNH)

  • Elaboration et mise en œuvre des stratégies, politiques et programmes hydrauliques sur le plan national.
  • Elaboration et contrôle de l’application de la règlementation en matière de l’Eau ;
  • Protection de l’ensemble des cours d’eau.

     La Société des Eaux de Guinée (SEG)

  • Elle est chargée du service public en matière de production et distribution de l’Eau potable dans le milieu urbain.

     Le Service national d’aménagement des Points d’Eau (SNAPE)

  • Le SNAPE a pour mission de mettre en œuvre la politique du Gouvernement en matière de promotion et de développement de l’hydraulique villageoise, en vue d’améliorer la desserte en eau potable et en équipement d’assainissement en milieu rural et périurbain.

     Agence Guinéene de l’Electrification Rurale (AGER)

  • Elle a pour mission la mise en œuvre de la politique d’électrification rurale et la vulgarisation des projets en milieu rural.
  • AGER est la suite duProjet d'Electrification Rurale Décentralisée (PERD) qui a débuté en 2006 et a pris fin en 2011 sous le financement de la Banque Mondiale. Ce Projet pilote en sa phse initiale avait pour objectifs de:
  • Former les PME en matière de montage des Projets d'Electrification Rurale Décentralisée,
  • Assister à la réalisation et
  • Financer les Projets à hauteur de 70%.

     Autorité de Régulation du Secteur de l’Eau et de l’Electricité (ARSEE)

  • Elle pour mission la régulation des services publics de l’eau et de l’électricité

     Bureau de Stratégie et de Développement (BSD)

  • Chargé d’élaborer la stratégie de développement de l’ensemble des secteurs du département.

logo badCe site a été développé par le bureau d'étude français Innovation Energie Développement (IED) pour le compte du Ministère d'Etat chargé de l'Energie / Direction Nationale de l'Energie avec l'appui financier de la Banque Africaine de Développement dans le cadre du  projet de "Réhabilitation et d’extension des réseaux électriques de la ville de conakry (PREREC)"

La Direction Nationale de l'Energie (DNE) a la responsabilité de la collecte d'information, gestion de la plateforme et de la préparation des bilans énergétiques annuels en collaboration avec les institutions et partenaires nationaux en tant que sources de données.

 

Organigramme

 

Parmi les principales sources d'information, on peut citer :

- Institut National de Statistiques (INS)

- Electricité de Guinée (EDG)

- Société Guinéenne de Pétrole (SGP)

- Port Autonome de Conakry

- Agence Guinéene de l'Electrification Rurale (AGER)

- Douanes

- SNAPE